Top photos : Une rétrospective sur ma vie de « modèle » en mots et en images

 dans Mode

 

J’ai commencé à bloguer ici, avant tout, parce que je ressentais le besoin de m’exprimer. Mettre mes pensées par écrit a été un réel défi pour moi. Cependant, ce que je trouve le plus difficile, ce n’est pas d’écrire ou de savoir ce que je veux raconter, mais de garder un lien entre le storytelling et ma passion pour la photographie.

Après tout, c’est suite aux nombreuses photos que je publiais sur Facebook que j’ai été amenée à faire partie de plein de défilés de mode, à en organiser et à coacher d’autres mannequins. Me voir comme je ne m’étais jamais vue, c’est ce que je voulais et c’est ce qui m’a amené à ma première séance photo.

Je voulais publier des photos de moi pour me mettre en valeur et peut-être bien pour me prouver quelque chose, je dois l’avouer. Connaissant bien mes plus grands atouts comme mes cheveux et mon sourire, mais aussi mes seins, je voulais, peut-être, faire un pied de nez à ceux qui m’avaient dit, auparavant, que je n’étais pas assez belle pour être modèle.

J’ai souvent entendu qu’il ne suffisait pas d’être photogénique, il fallait pouvoir se transformer devant la caméra, savoir créer de l’émotion avec son visage et son corps, tout ceci selon la direction artistique du projet photographique en question.

Pour ma part, j’ai continué à être modèle en faisant des projets personnels qui m’amusaient dans mes temps libres. J’ai parfois voulu mettre en avant mon visage et d’autres fois, mon corps. J’ai montré mon sourire, ma rêverie, ma force, ma sensualité ou ma vulnérabilité.

Sans prétendre être un mannequin professionnel, je cherchais un moyen d’exprimer ma personnalité à travers la photo. Ce qui était devenu un passe-temps est ensuite devenu une activité que j’ai prise à coeur. Je recevais de plus en plus de messages d’encouragements sincères de la part de femmes tandis que j’étais plutôt habituée à  en recevoir d’hommes.

En mettant ma personnalité de l’avant, j’ai été amené à être l’un des visages de la campagne « Mon Style, Mon Condo » de DevMcgill qui a été affiché dans tout le réseau de transport de Montréal durant l’été 2017.

Au cours des dernières années, j’ai rencontré plusieurs autres modèles inspirantes, pour qui, la photo les a aidées grandement à rejeter l’image négative d’elles-mêmes et à valoriser leur beauté.

Ce sont des femmes aux traits et aux formes atypiques que nous n’étions pas habitués (et pas encore) de voir dans des magazines ou lors des Fashion Weeks. Ce sont aussi des femmes qui ont parfois surmonté des épreuves comme un trouble alimentaire ou un cancer.

Grâce à Instagram par exemple, on voit maintenant des modèles de toutes les tailles, âges et ethnies. Qu’elles aient le soutien du secteur de la mode ou non, certaines mettent en valeur leurs différences physiques pour défendre une cause, défaire les standards de beauté habituels et créer leur propre identité.

Au tout début, je ne donnais pas d’importance aux retouches photo, sachant bien que cela faisait partie du processus photographique et même si souvent, je trouvais que je ne me ressemblais pas. Cependant, la caméra ne ment pas et je ne veux plus cacher des petits détails qui me rendent unique comme mes cheveux blancs.

Est-ce que n’importe qui peut devenir modèle ou mannequin dorénavant ? Le talent n’est pas donné à tout le monde et je crois que chacun(e) peut tirer son épingle du jeu, surtout dans le contexte actuel. En 2015, j’étais bien heureuse de faire partie des sept finalistes du « Casting Toute Silhouettes » du magazine Clin d’Oeil et d’avoir vécu une belle expérience de photoshoot professionnel en tous points.

Suis-je moi-même légitime sans nécessairement être une mannequin d’agence, sans défiler pour des créateurs célèbres et sans faire la couverture de magazines de mode ? Si on se fie aux traditionalistes du high fashion, je suis même une blague. Bref !

Icône ou pas, la mode est ce qui me passionne depuis l’enfance. Après quelques années à me faire photographier ici et là, à faire des projets de tout genre sans but précis, j’ai réalisé que j’avais une histoire à partager avec ceux et celles qui souhaitaient la voir et l’entendre. Alors me voici.

BONNE ANNÉE! xoxo

Recommended Posts

Start typing and press Enter to search